La déshumidification d’une piscine : une action durable et saine

Les piscines d’intérieur, sous abri ou couvertes (la plus grande partie de l’année) ont toutes besoin d’une déshumidification afin d’éviter les mauvaises surprises. Qu’il s’agisse d’une piscine hors sol ou enterrée, l’utilisation de ce système est vivement recommandé pour faire baisser un taux d’humidité naturellement trop élevé qui devient nuisible au bassin, à son environnement et à la santé des baigneurs. Votre bassin est équipé de robot de piscine, de pompe de nettoyage, mais avez vous pensez au déshumidificateur?

La déshumidification, pour un air sain :

Entreprendre l’installation d’un déshumidificateur permet d’une part d’assurer une longue vie au bâti de votre piscine : éviter l’apparition de moisissures, ne pas dégrader la pièce ou l’abri.
Outre les désagréments visuels et matériaux, le déshumidificateur agit aussi pour le bien être de ceux qui fréquentent la pièce. Il assure une hygiène saine au sein du bâti : l’oxygène est renouvelé pour ne pas devenir impropre à la respiration. Le déshumidificateur agit également sur l’odeur dégagée dans la pièce qui est alors parfaitement respirable.
Autour d’une piscine, on pense en priorité aux systèmes de sécurité pour protéger les plus jeunes (alarmes, bouées…). On pense aussi à l’hygiène de l’eau (traitement, nettoyage avec robot de piscine…) mais on oublie souvent de traiter la qualité de l’air environnant. La déshumidification permet avant tout de maintenir un air respirable et sain. Le taux d’humidité recommandé dans une pièce avec piscine intérieure est d’environ 70%. On parle alors d’hygrométrie (humidité de l’air). Au dessus de ce taux, l’air devient dangereux pour la santé, oppressant, parfois même irrespirable.

La déshumidification, comment ça fonctionne ?

Il s’agit d’un système de récupération de chaleur, dont le principe de fonctionnement est le suivant :

  • Aspiration de l’air humide contenu dans la pièce ou l’abri, par le biais d’un ventilateur
  • Refroidissement de l’air aspiré
  • Passage dans un condenseur pour filtration de l’air
  • Réchauffement de l’air
  • Rejet de l’air dans la pièce ou l’abri

Il existe également plusieurs installations types de déshumidification. Les plus courantes sont :

  • La déshumidification mural ou d’ambiance : cette installation est représentée par une boite de forme rectangulaire, à installer aux alentours du bassin.
  • La déshumidification encastrable : cette installation respecte des distances précises entre le bassin et les murs pour être efficace.
  • La déshumidification en gaine : cette installation demande la pose de plusieurs grilles aux murs, grilles qui entrent ensuite dans le principe de fonctionnement
  • Une centrale de déshumidification : spécialement conçue pour de très grands bassins

Les différents déshumidificateurs peuvent également être équipés (en option) d’un chauffage pour l’air déshumidifié ensuite rejeté dans le bâti ou l’abri de la piscine hors sol ou creusée.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :